Skip links

GLOSSAIRE DU CAPITAL INVESTISSEMENT

I - LE CAPITAL INVESTISSEMENT

Qu’est-ce que le Capital Investissement ?

Le métier du Capital Investissement consiste à prendre des participations majoritaires ou minoritaires dans le capital de petites et moyennes entreprises (PME) généralement non cotées. Cette prise de participation permet de financer leur démarrage, leur croissance, leur transmission, parfois leur redressement et leur survie.

Le Capital Investissement est une ressource financière et économique essentielle aux entreprises, aux côtés des emprunts bancaires ou des financements privés.

Qui sont les principaux acteurs du Capital Investissement ?

  • Les investisseurs en capital sont principalement des SICAR qui détiennent et gèrent des ressources dans le but de les investir dans le capital des entreprises non cotées en bourse.
  • Les sociétés de gestion sont les sociétés d’investissement qui gèrent des actifs (des FCPR/ ou des portefeuilles) pour leur compte ou pour le compte de tiers. Les sociétés de gestion possèdent des équipes dont les niveaux de compétence et d’expertise sont élevés pour réaliser notamment des études préalables approfondies avant d’investir dans les entreprises ciblées.
  • Les entrepreneurs sont les chefs d’entreprises en quête de fonds propres ou quasi-fonds propres afin d’assurer le démarrage, la croissance de leur activité.
  • Les acheteurs sont les nouveaux entrants après la sortie des investisseurs en capital. Il peut s’agir d’industriels, de managers de l’entreprise, du marché financier en cas d’introduction.

Qu’elles sont les formes des Investisseurs en Capital ?

Le Capital Investissement se décline en effet sous plusieurs formes liées à la phase de développement de l’entreprise investie :

  • Capital Amorçage : C’est le financement dans des projets qui sont encore dans le stade de Recherche et développement.
  • Capital Risque : C’est le financement dans des entreprises toutes naissantes qui ont un potentiel prometteur.
  • Capital Développement : Financement dans le capital d’entreprises déjà établies, qui font des chiffres d’affaires et dégagent des profits mais ont besoin de fonds propres pour accélérer leur développement.
  • Capital Transmission : Financement de la cession d’une entreprise mature par une prise de participation majoritaire dans le capital. Dans ce cas, l’investisseurs en capital apporte son expertise pour permettre à l’entreprise d’accélérer sa croissance.
  • Capital Retournement : C’est l’investissement en fonds propres dans les entreprises en difficultés mais qui ont toutefois un fort potentiel de retrouver leur rythme de croissance.

Comment fonctionne une opération de Capital Investissement ?

Source: France Invest

II- Apport de l’Investisseur à l’Entreprise

Qu’apporte le Capital Investissement à une Entreprise ?

Les entreprises soutenues par le Capital Investissement sont en moyenne plus performantes que les autres. Elles ont une capacité à dégager une croissance supérieure à celle des autres entreprises de taille moyenne et à mieux résister pendant les périodes de ralentissement, voire de crise économique.

La performance de ces entreprises est liée à une conjonction de facteurs que seul le Capital Investissement peut apporter :

  • Des moyens financiers mis en place pour soutenir leur croissance.
  • Une organisation répondant aux impératifs de croissance et prête à s’adapter aux périodes de crise.
  • Des dirigeants très impliqués dans la réussite de l’entreprise.
  • La mise en place d’une gouvernance et d’outils aux standards internationaux.
  • L’apport de fonds propres qui permet un levier vers les autres sources de financement.
  • L’expérience et la contribution des professionnels du Capital Investissement.

III- Comment se déroule une opération de Capital Investissement ?

La préparation du Business Plan

Le business plan est un document écrit permettant de formaliser un projet d’entreprise. Ce document doit décrire le projet et la stratégie de développement. Il doit être constitué des éléments suivants :

  • Un résumé du projet et une analyse du marché.
  • la stratégie marketing, commerciale et de développement.
  • Forme organisationnelle de l’entreprise.
  • les aspects juridiques.
  • les prévisions financières sur une période allant à 5 ans.
  • les documentations juridiques et commerciales tels que les documents commerciales, l’étude de marché et statuts de la société.

Les documents essentiels à la réalisation de l’investissement

Cinq documents principaux décrivent la relation entre l’entrepreneur et l’investisseur durant le stade de présentation de projet ou négociation du financement :

  • l’engagement de confidentialité.
  • la lettre d’intention.
  • le protocole d’investissement.
  • la convention de garantie actif et passif.
  • le pacte d’actionnaire.

Source: BPP Financial Publishing

Comment évaluer une entreprise ?

Introduction en bourse :

Ce type de sortie est de plus en plus préconisé par les investisseurs financiers. L’introduction en bourse s’avère aussi avantageuse pour la société de capital investissement que pour l’entreprise. Pour la société de capital investissement ; l’introduction en bourse confère à sa participation une liquidité appréciable et lui offre l’opportunité de réaliser une plus-value essentiellement due à la valorisation de l’entreprise dans le marché.

Pour l’entreprise, l’introduction en bourse lui procure principalement :

  • Les moyens de financement de la croissance de la société, au moment de l’introduction en bourse et tout au long de son parcours boursier, en accédant à un large choix d’investisseurs.
  • La notoriété et la crédibilité
  • La possibilité de lever des capitaux pour permettre le développement et l’opportunité d’aborder une nouvelle couche d’actionnaires.
  • La possibilité d’attirer des liquidités en mettant des titres sur la marché.

Cession de la totalité du capital de l’entreprise : La cession de la totalité du capital permet de maximiser la valeur des participations de l’entrepreneur et du partenaire financier. Ce type de sortie implique la participation des dirigeants de l’entreprise et parfois, le recours à des compétences externes pour assurer le conseil et la gestion de l’entreprise par le nouvel acquéreur.

Cession de la participation du partenaire financier à un autre investisseur financier : Cette option permet à l’entrepreneur de maintenir sa part dans le capital tout en reconduisant son expérience du Capital Investissement avec un autre partenaire financier.

Rachat par l’entrepreneur de la participation de son partenaire financier : Le rachat de la participation du partenaire permet à l’entrepreneur de consolider sa participation dans le capital de l’entreprise

  • Acheteurs

    sont les nouveaux entrants après la sortie des investisseurs en capital. Il peut s’agir d’industriels, de managers de l’entreprise, du marchéfinancier en cas d’introduction.

  • Amorçage

    C’est le financement dans des projets qui sont encore dans le stade de Recherche et développement.

  • Analyse SWOT

    Méthode d'analyse stratégique permettant de déterminer et identifier les forces, faiblesses, opportunités et menaces d’une entreprise.

  • Business plan

    Est un document écrit permettant de formaliser un projet d'entreprise. Ce document doit décrire le projet et la stratégie de développement.

  • Business Plan

    Document synthétique qui permet àun promoteur de présenter de manière simple, efficace et argumentée le besoin de financement et le potentiel de rentabilitéde son projet.

  • Capital Amorçage

    C’est le financement dans des projets qui sont encore dans le stade de Recherche et développement.

  • Capital Développement

    Financement dans le capital d’entreprises déjàétablies, qui font des chiffres d’affaires et dégagent des profits mais ont besoin de fonds propres pour accélérer leur développement.

  • Capital Développement

    Financement dans le capital d’entreprises déjàétablies, qui font des chiffres d’affaires et dégagent des profits mais ont besoin de fonds propres pour accélérer leur développement.

  • Capital Investissement

    Le Capital Investissement (ou Private Equity) consiste àinvestir dans le capital d’entreprises non cotées en Bourse. C’est un soutien aux entreprises non cotées tout au long de leur existence. Il finance le démarrage (Capital Risque), le développement (Capital Développement), la transmission ou l’acquisition (LBO/Capital Retournement) de l’entreprise.

  • Capital Retournement

    C’est l’investissement en fonds propres dans les entreprises en difficultés mais qui ont toutefois un fort potentiel de retrouver leur rythme de croissance.

  • Capital Retournement

    C’est l’investissement en fonds propres dans les entreprises en difficultés mais qui ont toutefois un fort potentiel de retrouver leur rythme de croissance.

  • Capital Risque

    C’est le financement dans des entreprises toutes naissantes qui ont un potentiel prometteur.

  • Capital Risque (venture capital) ou Capital Innovation

    C’est le financement dans des entreprises toutes naissantes qui ont un potentiel prometteur.

  • Capital Transmission

    Financement de la cession d’une entreprise mature par une prise de participation majoritaire dans le capital. Dans ce cas, l’investisseurs en capital apporte son expertise pour permettre àl’entreprise d’accélérer sa croissance.

  • Capital Transmission

    Financement de la cession d’une entreprise mature par une prise de participation majoritaire dans le capital. Dans ce cas, l’investisseurs en capital apporte son expertise pour permettre àl’entreprise d’accélérer sa croissance.

  • Capitaux investis

    Capitaux mis àla disposition des sociétés en portefeuille.

  • Capitaux levés

    Engagements d’investissements signés par les actionnaires du fond.

  • Closing

    Etape finale d’une opération avec la signature par l’ensemble des participants (dirigeants et investisseurs financiers) de la documentation juridique (pacte d’actionnaires notamment) et décaissement des fonds.

  • Crowdfunding

    Outils et méthodes de transactions financières qui font appel àun grand nombre de personnes afin de financer un projet, soit en capital, soit en avance sur le projet.

  • Désinvestissement

    Produit de cession d’une participation dans le capital d’une société.

  • Due diligences

    Ensemble des mesures de recherche et de contrôle des informationspermettant àl’investisseur en capital de fonder son jugement sur l’activité, la situation financière, les résultats, les perspectives de développement etl’organisation de l’entreprise. La due diligence comprend des parties financières, juridiques (analyse des contrats existants), RH, techniques, et business.

  • Effet de levier ou Leverage

    Effet multiplicateur de la rentabilitédes capitaux propres résultant du recours au financement externe.

  • Entrepreneurs

    Sont les chefs d’entreprises en quête de fonds propres ou quasi-fonds propres afin d’assurer le démarrage, la croissance de leur activité.

  • Fonds Commun de Placement àRisque (FCPR)

    Fonds d’investissement gérépar des sociétés de gestion.

  • Fonds de Fonds

    Fonds d’investissement qui investit dans d’autres fonds.

  • Fonds gérés

    Ressources mises àla disposition d’une SICAR/sociétéde gestion pour être employées dans des opérations d’investissement.

  • Investisseurs en capital

    sont principalement des SICAR qui détiennent et gèrent des ressources dans le but de les investir dans le capital des entreprises non cotées en bourse.

  • Leverage Buy Out (LBO)

    Rachat d’une sociétépar un ou plusieurs fonds d’investissement par recours àun fort d’endettement bancaire.

  • Leverage Management Buy Out (LMBO)

    Rachat d’une sociétéavec l’équipe de direction (un ou plusieurs de ses cadres, non actionnaires ou minoritaires).

  • Obligations Convertibles en Actions (OCA)

    Valeur mobilière donnant accès au capital, émise par la sociétéet souscrite par l’investisseur en capital se composant d’un titre de créance (obligation) et de la facultéde convertir cette créance en actions de la société.

  • Pacte d’actionnaires

    Convention signée entre une société(promoteur) et ses actionnaires (SICAR/sociétéde gestion).

  • Quasi-Fonds Propres

    Les quasi-fonds propres sont des instruments de dette qui peuvent être transformés en fonds propres. Ils regroupent les comptes courants d’associés, les obligations convertibles ou les emprunts participatifs.

  • Sociétéd’investissement àCapital Risque (SICAR)

    SICAR est une sociétéd’investissement qui investit dans le capital des entreprises non cotées en bourse.

  • Sociétéde gestion

    C’est une sociétéd’investissement qui gère des actifs (des FCPR/ ou des portefeuilles) pour son compte ou pour le compte de tiers.

  • Sociétés de gestion

    Sont les sociétés d’investissement qui gèrent des actifs (des FCPR/ ou des portefeuilles) pour leur compte ou pour le compte de tiers. Les sociétés de gestion possèdent des équipes dont les niveaux de compétence et d’expertise sont élevés pour réaliser notamment des études préalables approfondies avant d’investir dans les entreprises ciblées.

  • Sortie

    Phase de cession des investissements ou participations de la SICAR/sociétéde gestion dans la société. Il existe plusieurs stratégies de sortie :

    • Sortie au promoteur : la SICAR revend des parts de la sociétéau promoteur.
    • Sortie Industrielle : la SICAR revend ses parts àdes entreprises ou groupes industriels.
    • Sortie MarchéBoursier:la SICAR revend ses actions sur le marchéboursier par une introduction en bourse.
    • Sortie au management : la SICAR revend ses actions au manager de la société.
    • Sortie àdes institutions financières:la SICAR revend ses actions àdes institutions financière.
  • Taux de rentabilitéInterne (TRI)

    Indicateur financier qui permet de mesurer la performance et la pertinence d’une entreprise.